Culture

De l’empreinte arabe, les châteaux et l’archéologie aux legs littéraires et artistiques d’Azorín et d’Eusebio Sempere ou la représentation unique du Misteri d’Elx

Voyager c'est découvrir. Et la Costa Blanca nous fait découvrir savamment la grande valeur culturelle de son histoire, son art, ses fêtes, son patrimoine. Elle nous ouvre également ses portes pour que nous puissions parcourir l'histoire d'une province marquée par de nombreuses cultures ; de la préhistoire, avec des vestiges tels que les peintures rupestres du Pla de Petracos, au monde ibère et romain, présent dans les sites archéologiques de Lucentum à Alicante et de la Alcudia d'Elche, ou à l'incontournable héritage arabe d'une route de châteaux impressionnante, avec plus d'une centaine de forteresses, la plupart déclarées Bien d'Intérêt Culturel (BIC) et, également, à la Rábita de Guardamar, unique édification de ce style, encore conservée.

 

L'offre de musées est très vaste, avec des centres comme le MARQ, musée archéologique de la province d'Alicante, devenu un référent international, ou le Musée d'art contemporain d'Alicante qui conserve la collection personnelle d'Eusebio Sempere donnée à la ville, le fond municipal d'œuvres de l'artiste de la ville d'Onil et la collection Caja Mediterráneo ; ou la Maison-musée Azorín de Monóvar renfermant l'héritage personnel et littéraire de l'écrivain, ou la Casa Modernista de Novelda et le sanctuaire de Santa María Magdalena, deux exemples d'une grande importance architecturale et ornementale.

 

Trois Patrimoines de l'Humanité reconnaissent la richesse culturelle : le Misteri d'Elx, une représentation unique aux racines médiévales, la palmeraie d'Elche, avec plus de 200 000 exemplaires, et l'art rupestre de l'arc méditerranéen, avec d'importantes peintures rupestres dans les régions de l'Alcoià, d'El Comtat, de la Marina Alta et de la Marina Baixa.

La Costa Blanca renferme, également, quelques-uns des quartiers historiques les plus authentiques d'Espagne, comme le quartier Santa Cruz d'Alicante, avec ses maisons blanchies à la chaux qui nous aveuglent en reflétant la lumière de la Méditerranée. Ou les vieux quartiers, non moins exceptionnels, d'Elche, de Jávea, de Dénia, de Benissa, de Teulada ou de Biar. Sans oublier ceux d'Orihuela, d'Alcoy, de Cocentaina, d'El Castell de Guadalest, de Tabarca, de Villajoyosa ou de Villena, dont la richesse patrimoniale leur a permis d'être déclarés Bien d'Intérêt Culturel (BIC).