La nature et l’arrière-pays

Une dizaine de parcs naturels s’étendent tout au long de la province, jalonnée de vallées et de montagnes au caractère unique

Sierra de Mariola, la Font Roja, le Marjal (marécage) Pego-Oliva, le Peñón (rocher) de Ifach, Sierra Helada, le Montgó, les lagunes de la Mata et Torrevieja…Voici seulement quelques-uns des dix parcs naturels qui jalonnent la Costa Blanca du nord au sud, façonnant ainsi un paysage unique, varié et dont les particularités surprendront le visiteur, parmi elles le patrimoine archéologique composé de peintures rupestres et de nombreux vestiges ibères et romains.

 

Sa position de deuxième province la plus montagneuse d'Espagne fait de ce territoire un espace exceptionnel où il est possible de passer d'une vallée à un sommet de plus de 1 000 mètres sur un même parcours – Sierra Aitana (1 550 m) et Puig Campana (1 436 m)–, où de découvrir une végétation unique en Espagne ainsi que des forêts déjà protégées et rares en Europe comme celle de tilleuls à Sierra Mariola.

 

De fait ce parc naturel tient la palme en offrant des vues spectaculaires et un herbier naturel de plantes aromatiques et médicinales uniques. De plus, la nature incite à la visite de la Sierra de Maigmó possédant l'une des vues les plus grandioses de la côte.

 

De la montagne aux vallées qui regardent du coin de l'œil les montagnes qui les bercent à plus de 900 mètres d'altitude, le Vall d'Alcalà, le Vall d'Ebo et le Vall de Laguar avec son ravin abrupt Barranc de l'infern, le Vall de Pop, le Vall de Gallinera ou la vallée du Vinalopó avec son raisin qui arbore une appellation contrôlée, sont remplis de richesses naturelles à ne pas manquer.

 

​Video, Naturaleza en todo su explendor