Costa Blanca

Des plages et des criques inoubliables, des sommets proches de la mer et du soleil assuré, font de la Costa Blanca un paradis permanent

​Tout voyage constitue un moment magique. Sur la Costa Blanca, l'instant où le voyageur ressent une espèce de révélation peut se produire à de nombreuses occasions et en beaucoup de lieux. Cela peut surgir après une randonnée à la tombée du jour, lorsque la « luz tibia y humilde » (la lumière tiède et humble) décrite par Gabriel Miró s'empare des sommets de la sierra Aitana. Il peut se produire en ressentant la joie des jeux d'enfance sur l'une des 170 plages et criques bordées par le bleu du littoral méditerranéen. Il peut également se manifester en navigant dans les eaux méditerranéennes à bord d'un bateau de plaisance, sentant comme le vent de levant ou de garbin gonfle les voiles, ou en déchargeant notre énergie rythmique pour avancer en kayak ou en terminant le parcours de l'un des 21 terrains de golf de la province baignés de soleil plus de 300 jours par an.

À d'autres moments, la magie se déchaîne de façon inespérée au travers de petits faits quotidiens. Par exemple, en savourant un plat de riz ou tout autre joyau gastronomique sur une terrasse de l'île de Tabarca après s'être baigné dans la réserve marine. Parfois, nous pouvons avoir la sensation que le temps s'est arrêté alors que le plaisir tannique inonde notre palais en dégustant un vin intense, l'un de ceux qui ont fait la réputation d'Alicante depuis le temps des Romains.

Ou en parcourant l'un des vieux centres historiques, couronnés par des forteresses en pierre, témoins de la mémoire et du patrimoine des différentes communes de la province. Là où l'héritage arabe contemple, depuis le temps et la distance, un développement historique qui a laissé des traces brillantes dans l'architecture et le paysage urbain.

Elche, avec sa palmeraie et le Misteri (représentation théâtrale d'un drame sacro-lyrique religieux), patrimoines de l'humanité. Alcoy et Novelda, modernistes. Alicante, saluant la mer depuis l'Explanada. Benidorm, bravant l'horizon avec son skyline mythique. Orihuela, enveloppée par l'écho hernandien et la majesté de son art sacré. Et ainsi de suite jusqu'à compléter la liste inépuisable d'expériences urbaines, contrepoint du repos sur le sable ou des plaisirs de la montagne.

La découverte de l'inattendu est toujours au détour des chemins sur la Costa Blanca. Il suffit de se laisser aller, de profiter en bonne compagnie et de s'en souvenir pour toujours. Bienvenue à destination.​​